IPU Logo    UNION INTERPARLEMENTAIRE
>>> ENGLISH VERSION  
   PAGE D'ACCUEIL -> PARLINE -> COTE D'IVOIRE (Assemblée nationale)
Imprimer cette pagePrint this page
Base de données PARLINE nouvelle rechercheNew search
COTE D'IVOIRE
Assemblée nationale
DERNIÈRES ÉLECTIONS

Comparer les données du module Dernières élections des chambres parlementaires

Un historique des élections antérieures pour cette chambre peut être trouvé sur une page séparée

Nom du parlement Parlement
Structure du parlement Bicaméral
Nom de la chambre Assemblée nationale
Autre chambre (pour les parlements bicaméraux) Sénat
CONTEXTE
Dernières élections / renouvellement (de/à) 18 décembre 2016
But des élections Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) du Président Alassane Ouattara a conservé sa majorité à l'Assemblée nationale, qui compte 255 membres, en remportant 167 sièges. Deux partis pro-présidentiels - l'Union pour la Démocratie et pour la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) et l'Union pour la Côte d'Ivoire (UPCI) - ont remporté un total de 9 sièges. Une faction du Front populaire ivoirien (FPI, de l'ancien président déchu Laurent Gbagbo) dirigé par M. Pascal Affi N'Guessan, a participé aux élections de 2016 et a remporté 3 sièges. D'autres membres du FPI ont juré de poursuivre leur boycott jusqu'à ce que M. Gbagbo - jugé devant la Cour pénale internationale pour des crimes contre l'humanité - revienne au pays. Pendant la campagne électorale, le RHDP a fait campagne sur le bilan du Gouvernement, promettant d'accélérer le progrès du pays.

Les élections de 2016 ont suivi l'approbation d'une nouvelle Constitution lors d'un référendum en octobre 2016. La nouvelle Constitution a été proposée en mai 2016 par le Président Ouattara (qui a été réélu pour un deuxième et dernier mandat de 5 ans en octobre 2015). Elle prévoit la création d'un poste de vice-président ainsi que l'instauration d'un Sénat, qui doit encore être établi. Le Sénat sera un organe représentatif des collectivités territoriales et des Ivoiriens à l'étranger. La nouvelle Constitution a également assoupli les conditions d'éligibilité à la présidence : désormais, un seul parent doit être ivoirien, au lieu des deux parents précédemment.
Elections précédentes : 11 décembre 2011

Caractéristiques du scrutin : échéance normale

Prochaines élections : décembre 2021

Nombre de sièges à pourvoir : 255 (renouvellement complet)

Nombre de candidats : 1 336 (1 170 hommes, 166 femmes)*
* Les statistiques ci-dessus sont calculées par rapport au nombre de candidats titulaires. Il y avait en plus 1 336 candidats suppléants, parmi lesquels 162 femmes (12,13%).

Pourcentage de femmes parmi les candidats : 12.43 %

Nombre de partis en lice : 39

Nombre de partis ayant remporté des sièges : 4

Alternance au pouvoir : non

Première séance : 9 janvier 2017

Président : M. Guillaume Soro (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, RHDP)
RESULTATS DES ELECTIONS
Tours de votes
Tour no 118 décembre 2016
Nombre d'électeurs inscrits
Votants
Bulletins blancs ou nuls
Suffrages valables
6'268'113
2'137'364 (34.1%)

Notes
Répartition des votes
Tour no 1
Parti / Formation politique Candidats Votes %
Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP)
Indépendants
Union pour la Démocratie et pour la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI)
Front populaire ivoirien (FPI)
Union pour la Côte d'Ivoire (UPCI)
Répartition des sièges
Tour no 1
Parti / Formation politique Total
Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) 167
Indépendants 76
Union pour la Démocratie et pour la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) 6
Front populaire ivoirien (FPI) 3
Union pour la Côte d'Ivoire (UPCI) 3
Répartition des sièges entre hommes et femmes
Hommes
Femmes
Pourcentage de femmes
226
29
11.37%
Répartition des sièges selon l'âge
Répartition des sièges selon la profession
Commentaires
Deux candidats ont obtenu exactement le même nombre de voix dans une circonscription. Un candidat indépendant a remporté le second tour des élections le 29 décembre.
En janvier 2017, le Conseil constitutionnel a invalidé les résultats de deux autres circonscriptions. De nouvelles élections se sont tenues le 28 janvier. Les candidats hommes qui avaient été élus au demeurant (un indépendant, un de l'UPCI) les ont remportées. Les résultats ci-dessus ont été obtenus à l'issue de ces élections.
Parallèlement, mi-janvier, deux femmes membres ont été nommées ministres et remplacées par leurs suppléants hommes. Au 22 février, 27 femmes se trouvaient parmi les 255 membres.

Sources:
Assemblée nationale (01.01.2017, 22.02.2017)
https://www.cei-ci.org/pdf/EDAN-2016-RESULTAT-NATIONAL-SYNTHESE.PDF
https://www.cei-ci.org
http://www.france24.com
http://news.abidjan.net
http://www.africanews.com/
http://mgafrica.com
https://www.facebook.com/Rassemblement-des-Houphou%C3%ABtistes-pour-la-D%C3%A9mocratie-et-la-Paix-683005885144897/

Copyright © 1996-2016 Union interparlementaire