>> ENGLISH VERSION   
N8
DECEMBRE 2002
Page 2 de 7

SOMMAIRE


white cube UIP et l'ONU:
white cube Editorial : Une dimension parlementaire pour l'Organisation des Nations Unies
white cube Egalité des sexes : Faut-il passer par les quotas pour qu'il y ait davantage de femmes au parlement ?
white cube Dossier: Décisions prises par le Conseil de l'UIP lors de sa 171ème session
white cube Nouvelles de l'UIPLa Maison des Parlements devient le nouveau Siège de l'UIP
white cube Evènement : L'ONU crée un timbre-poste dédié à l'UIP
white cube Evolution parlementaire

Previous issueAutres numéros
de la Revue
Next issue

AUSSI SUR CE SITE

white cube L'Union en bref
white cube Quoi de neuf ?
white cube Communiqués de presse
white cube Publications
white cube Base de données PARLINE
white cube Base de données PARLIT
white cube Questions et commentaires
white cube Recherche rapide

Le Monde des Parlements
 Editorial

Une dimension parlementaire pour l'Organisation des Nations Unies

Le 21 novembre, l'Union interparlementaire (UIP) a obtenu le statut d'observateur à l'ONU. Ce statut s'accompagne du droit pour l'UIP de faire circuler ses documents en tant que documents officiels de l'Assemblée générale, droit accordé à titre exceptionnel et dont ne jouissait jusqu'à présent que la Palestine. L'organisation mondiale des parlements a donc accompli un grand pas en avant vers son objectif consistant à donner à l'Organisation des Nations Unies une dimension parlementaire.

Ce droit exceptionnel a été accordé à l'Union interparlementaire parce qu'elle est une organisation interétatique. Deux ans seulement après la Conférence des Présidents des parlements nationaux, tenue à l'ONU à la veille de l'Assemblée du millénaire, les résolutions de l'UIP seront diffusées à l'ONU. Concrètement, cela signifie que les résolutions de l'UIP sont placées à égalité avec celles des Etats membres de l'ONU.

Pour l'Union interparlementaire, c'est un aboutissement attendu depuis longtemps et soigneusement préparé au fil des mois et des années. Lorsqu'il a pris la parole devant l'Assemblée générale des Nations Unies - la première fois qu'un Président du Conseil de l'UIP s'adressait à cette assemblée en cette qualité - M. Sergio Páez s'est déclaré vivement satisfait de cette nouvelle chance de renforcer les liens entre l'ONU et les parlements nationaux à travers l'UIP et d'engager l'Union dans une nouvelle ère de coopération avec les Nations Unies.

Parallèlement à cette évolution, les travaux préparatoires se poursuivent à Genève en vue de donner une dimension parlementaire à l'Organisation mondiale du commerce (OMC). En février 2003, l'UIP et le Parlement européen tiendront une conférence conjointe sur l'OMC à laquelle participera le Directeur général de l'OMC, M. Supachai Panitchpakdi. A l'heure où les gouvernements doivent mettre en uvre le Programme de développement de Doha adopté en novembre 2001 et se préparer à la tenue de la cinquième Conférence ministérielle, en septembre 2003 à Cancun, cette réunion à Genève donnera aux parlementaires spécialisés dans les questions de commerce international la possibilité de recueillir des informations de première main auprès des nouveaux dirigeants de l'OMC. Ils pourront s'entretenir avec les représentants des gouvernements participant directement au processus de négociations commerciales multilatérales, dialoguer avec les représentants des principales organisations internationales exécutant des programmes d'assistance technique dans le domaine du commerce international et tenir une table ronde avec des personnalités de la société civile.

A New York comme à Genève, l'UIP continuera à renforcer son rôle traditionnel de relais entre gouvernements et citoyens. Alors qu'elle prend possession de la Maison des Parlements, son nouveau siège à Genève, l'UIP est mieux placée que jamais pour faire entendre la voix des gens ordinaires dans les forums internationaux de négociations.

L.B.

 PAGE D'ACCUEIL | PRINCIPAUX DOMAINES D'ACTIVITES | FONCTIONNEMENT ET DOCUMENTS 

 
Copyright © 2002 Union interparlementaire